Nouveauté : chez les cartes SIM, l’eSIM se fait une place

La carte SIM est l’élément indispensable pour être en mesure de connecter un appareil au réseau d’un opérateur. Similaire aux autres cartes à puces, cet accessoire est constitué d’un die en silicium renfermant les données permettant une authentification sécurisée sur le réseau. La carte SIM a notamment évolué en même temps que les téléphones mobiles avec ses formats micro et nano SIM, qui sont les plus populaires pour les smartphones.  Toutefois, la tendance eSIM s’installe rapidement avec les nouvelles générations d’appareils en apportant de l’innovation supplantant aisément tous les formats de carte SIM.

Vers l’infiniment petit : l’eSIM

L’Embedded SIM ou eSIM est simplement une version significativement réduite de la carte SIM standard. Avec une hauteur de 6 mm, une largeur de 5 mm et une épaisseur de 0,67 mm, l’eSIM reste identique à la carte SIM en terme de fonctionnement, et offre donc l’ensemble des services qu’une carte SIM standard en matière de connectivité (appels, internet, SMS, etc.). Le téléchargement ainsi que l’activation d’un profil sont obligatoires pour que l’eSIM soit opérationnel, mais l’exécution de cette action varie cependant selon la marque, le modèle et l’OS de l’appareil.

Des petites innovations pour une meilleure qualité de vie

Le gain d’espace dans les appareils demeurant l’objectif principal des constructeurs, ces derniers suivent facilement la tendance eSIM en supprimant progressivement l’emplacement de la carte SIM classique. En effet, l’eSIM est directement intégré et soudé à la carte mère de l’appareil (smartphone, tablette, etc.). Il faut souligner que les informations écrites sur l’eSIM peuvent être modifiées selon l’opérateur actif et se chargera également de bloquer les connectivités de l’appareil au réseau en cas de perte ou de vol. L’eSIM est donc perçue positivement par les opérateurs car son entrée en opération se fait dès la souscription à un forfait, et l’eSIM dispose également de la fonctionnalité multi-opérateur. Son intégration s’étendra d’ailleurs aux appareils plus petits comme les montres connectées et pourront même offrir la fonctionnalité 5 G.

L’eSIM est enfin compatible avec les services proposés par les opérateurs virtuels et ces derniers proposent en outre des forfaits eSIM.

Un inconvénient inamovible

Etant inamovible, retirer la carte SIM et les informations qu’elle renferme est impossible, en rajoutant que l’utilisateur sera directement bloqué sans solution de communication au réseau apparente dans le cas où le téléphone tombe en panne. De ce fait, si l’appareil est définitivement irrécupérable, l’eSIM le sera également et le stockage ainsi que la synchronisation sur le cloud devra être une priorité pour prévenir une perte définitive des données.

Comment acheter un smartphone reconditionné auprès d’un spécialiste reconnu ?
Combien coûte un smartphone reconditionné ?